En bref

29ème édition du Festival Francophonie Métissée

Marc Clairbois, Délégué  général, Stephanie Pecourt, Directrice du Centre WB et Ghazi Gherairi, Ambassadeur de la Tunisie auprès de l’OIF et de l’UNESCO

Le Festival Francophonie Métissée (FFM) est organisé chaque année au Centre Wallonie-Bruxelles. Une année sur deux, ce festival met à l’honneur la culture du pays hôte du Sommet de la Francophonie dont la prochaine édition se tiendra en novembre 2021 à Djerba. Ce FFM 2020 a mis en exergue la Tunisie et plusieurs aspects de la création culturelle contemporaine de ce pays.

Cette édition 2020 du FFM, organisée en partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie, la Délégation générale Wallonie-Bruxelles à Paris, la Délégation générale Wallonie-Bruxelles à Tunis et la Cité internationale des arts, a été consacrée à la création contemporaine tunisienne à travers la question des « alternatives ».

Au programme de cette édition, on retrouvait un set de Deena Abdelwahed, une des plus prometteuses représentantes de la scène alternative du Maghreb.

Ce programme intégrait également la quinzaine du cinéma francophone avec une dizaine de séances et un focus dédié à la création cinématographique contemporaine tunisienne comprenant  notamment le  long métrage « Sortilège (Tlamess)» d’Ala Eddine Slim, des vidéos signées d’Ismaïl Bahri et de Younes Ben Slimane.

On notera également une installation signée par Haythem Zakaria – artiste transdisciplinaire tunisien basé à Paris. FFM a également célébré les 15 ans du Prix Senghor et proposé un panorama de la littérature tunisienne à l’heure où, plus que jamais, la fiction s’affirme comme une source paradigmatique de savoir originale et indispensable.


Lancement de la plateforme TV5MondePlus

La plateforme mondiale « TV5MondePlus » a été officiellement lancée le 9 septembre. TV5MondePlus  voit le jour avec le soutien des cinq gouvernements constituants de TV5Monde (France, Canada, Suisse, Fédération Wallonie-Bruxelles et Québec).

TV5MondePlus est une plateforme francophone mondiale dont l’accès (www.tv5mondeplus.com) est gratuit. Son catalogue est généraliste. Il comprendra des films (cinéma, séries TV), des documentaires, des magazines, des émissions culturelles, des programmes destinés à la jeunesse, des programmes destinés à l’apprentissage de la langue française… Ces contenus proviennent  principalement des chaînes TV actionnaires de TV5Monde (dont la RTBF),  des productions propres de TV5Monde, des coproductions de TV5Monde en Afrique,…

Ce sont actuellement 3000 heures de programmes qui sont disponibles sur cette plateforme. A terme, elle devrait proposer 5000 heures. Ces programmes seront disponibles en cinq langues de sous-titrage : français, anglais, espagnol, arabe et allemand. « TV5MondePlus » vise à offrir une alternative aux plateformes anglophones existantes.


Les frères Dardenne récompensés à Lyon

Les frères Dardenne ©Sabine perrin/Jean-Luc Mège Photography 2020

Cette année, le 12ème Festival Lumière a récompensé les frères Dardenne pour la vérité de leur cinéma. La Wallonie a saisi cette occasion pour rejoindre les soutiens du Festival et l’aider ainsi à réaliser cette édition particulière, à la veille du confinement de novembre.

Pour la première fois le Prix Lumière, qui récompense une personnalité du cinéma pour l’ensemble de son œuvre, est attribué à deux réalisateurs. Metteurs en scène au style et à la précision incomparables, grands découvreurs d’acteurs, les frères Dardenne ont empreint le cinéma contemporain de leur regard puissant. Une poétique de la réalité poussée à son paroxysme, qui fait écho à leur origine de documentaristes. Célébrés sur la scène internationale et admirés de leurs pairs, ils sont lauréats de deux Palmes d’Or et de nombreux autres prix au Festival de Cannes.

De portée internationale et largement relayé par les médias, ce festival est un évènement majeur du cinéma chaque automne.


Table ronde sur le plurilinguisme

Table ronde sur le plurilinguisme

La Délégation générale Wallonie-Bruxelles à Paris à participé à la table-ronde virtuelle le 2 décembre 2020 organisée par les Bureaux du Land de la Sarre et de la Région Grand Est à Paris sur le thème du plurilinguisme. Cette rencontre, à laquelle a pris part également la Délégation générale de la Flandre, avait pour but d’échanger des bonnes pratiques et des expériences utiles en matière d’enseignement des langues étrangères.

Les Secrétaires d’Etat du Land de la Sarre, Roland Theis et Jan Benedyczuk, ainsi que la Vice-Présidente de la Région Grand Est, Nicole Muller-Becker ont rehaussé de leur participation cette réunion.

Marc Clairbois, Délégué général Wallonie-Bruxelles, a présenté à cette occasion le programme d’enseignement en immersion développé par la Fédération Wallonie-Bruxelles en faveur de l’enseignement du néerlandais, de l’anglais et de l’allemand.

Cette table-ronde a mis en évidence l’importance de l’apprentissage et de la connaissance des langues étrangères pour le développement économique en particulier dans les régions transfrontalières.


L’UMons et l’Université de Limoges renforcent leur collaboration

Rencontre avec le Directeur général de l’Institut Pasteur

La DGWB à Paris s’était rendue en mars dernier à Limoges pour y rencontrer l’écosystème de la Technopole de Limoges. Suite aux visites et échanges, des contacts ont été pris avec l’Université de Mons (UMons) en Wallonie. Plusieurs pistes de collaboration  entre les deux écosystèmes ont été identifiées grâce aux échanges menés avec les responsables de laboratoires, à savoir le traitement des matériaux, l’informatique, la transition verte et la santé. La visite de l’écosystème limougeaud à Mons en octobre dernier a malheureusement dû être reportée et nous avons opté pour des B2B virtuels entre les chercheurs de différents laboratoires.  Cette activité a reçu beaucoup d’intérêt des deux parties et nous espérons en 2021 pouvoir accueillir en territoire montois les partenaires limougeauds.  Le numérique a facilité les échanges et la mise en place de la collaboration, mais nous pensons que le contact entre les gens reste très essentiel pour cimenter le maillage entre opérateurs.


Fonds de solidarité « la Francophonie avec Elles »

En réponse à la crise sanitaire et à la crise socio-économique suite au Covid-19, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a créé un Fonds de solidarité au profit des femmes et des filles en situation de vulnérabilité. Ce Fonds intitulé « La Francophonie avec Elles » vise à soutenir des actions de terrain permettant l’accès des femmes et des filles au développement économique, à l’éducation, à la santé, à la citoyenneté et à la formation.

Une attention particulière est portée aux projets en faveur de :

  • l’accompagnement des femmes pour le développement d’activités génératrices de revenus (AGR) et de leur formation professionnelle ;
  • l’information des femmes sur les pandémies, la santé en général et la prévention des maladies ;
  • l’accès à une citoyenneté pleine et entière ;
  • l’éducation et la formation professionnelle des femmes, ainsi que la scolarisation de leurs enfants.

Le gouvernement de la Fédération a soutenu financièrement cette initiative de l’OIF. L’appel à projets 2020 de ce Fonds dispose d’une dotation globale de près de 3 millions d’euros. Début septembre 2020, ce sont 1393 projets provenant de 28 pays qui ont été reçus. Une sélection finale de 59 projets dans 20 pays ont été retenus pour un montant total de 2 707 174 euros.


I-Care, « Entreprise de l’année » 2020

©EY – Fabrice BRION, CEO de I-Care

Spécialisée dans la collecte et l’analyse de données pour optimiser l’efficacité industrielle, l’entreprise montoise a reçu ce 7 décembre le prestigieux prix d’« Entreprise de l’Année® » 2020

Organisé par EY, L’Echo et BNP Paribas Fortis, le prix – qui en est à sa 25ième édition ! – couronne une entreprise « qui se distingue par sa volonté d’entreprendre et d’innover, mais aussi par son sens de la stratégie et de la compétition, son ouverture sur le monde et sa gestion exemplaire ». 

I-Care emploie près de 450 personnes pour un chiffre d’affaires de 38 millions d’euros. Présente en France à Rouen, Aix-en-Provence et Saint-Priest (Lyon), la société a également des filiales aux USA, en Corée et en Australie.

https://www.icareweb.com/fr-be/

En savoir +


Wallonie-Bruxelles International partenaire des Rendez-vous Carnot

Pour la cinquième année de suite, Wallonie-Bruxelles International a soutenu la présence de nos centres de recherche à ce Salon incontournable de la recherche appliquée française. Les Rendez-vous Carnot doivent leur nom à l’Association des Instituts Carnot qui rassemble, sous le label Carnot, 39 Instituts de recherche française d’excellence qui ont vocation à développer de la recherche partenariale, c’est-à-dire conduire des travaux de recherche de laboratoires publics en partenariat avec des entreprises. L’édition 2020, initialement prévue à Lyon, s’est finalement déroulée en virtuel en raison du contexte sanitaire. Quatre de nos centres de recherche ont été présents à ce rendez-vous : le Centre Spatial de Liège, Materia Nova, CEBEDEAU et Multitel. La Délégation générale à Paris a également participé aux rendez-vous numérique pour mettre en avant notre expertise et identifier de possibles coopérations partenariales.


Le Réseau CAST rencontre le Directeur général de l’Institut Pasteur

Rencontre avec Stewart Cole, Directeur général de l’Institut Pasteur

Depuis plusieurs années, notre Délégation est impliquée dans le comité de pilotage du réseau des conseillers et attachés scientifiques des ambassades à Paris (CAST). Cela est pour nous une belle opportunité de visibilité ainsi qu’une manière de développer des partenariats avec les acteurs français tant au niveau institutionnel que de la recherche.  C’est ainsi que le 7 décembre dernier, nous avons organisé une rencontre du réseau en y conviant un invité spécial, Monsieur Stewart Cole, Directeur général de l’Institut Pasteur qui nous a parlé des collaborations scientifiques au temps de la SARS CoV-2. Lors de cet échange plusieurs points ont été évoqués, comme par exemple le rôle des collaborations scientifiques transnationales pour la découverte d’un vaccin et d’un traitement au virus, ou encore le rôle des centres de recherche dans la gestion des crises sanitaires.

close

Abonnez-vous à notre Infolettre pour recevoir les dernières actualités de la Délégation générale Wallonie-Bruxelles!